posts de novembre 2008


Re: Tag musical.

Suite à un tag reçu de ma meilleure amie, monblogchéri, et comme j’adore parler de moi (comme tout le monde!) voici donc 5 chansons qui sont supposées me ressembler: Toute distances gardées…Enfin bref:

_En premier, et pour des raisons évidentes qui se passent de commentaires (de ma part, pas de la votre! hi hi ) j’ai choisi ce célèbre extrait de la B.O de Bridget Jones « All by myself »…

Pour ceux qui n’auraient pas pigé c’est parce que je suis (déséspérément) célibataire et que je chante et danse à peu prés aussi bien! MDR

Image de prévisualisation YouTube

_En second, j’ai choisi « Mars Landing Party » parce que je suis définitivement fan de Placebo et que j’aime rire et surtout parce que cette chanson est une grosse blague…

Image de prévisualisation YouTube

_En troisième, je pense que monblogchéri va soupirer avec mépris en voyant ça, mais j’ai choisi le générique de Princesse Sarah car après tout il faut des chansons qui nous ressemblent et quoi de mieux pour cela que celle du dessin animé de mon enfance qui résume la parfaite petite fille que j’étais…

Image de prévisualisation YouTube

_Pour avancer un peu dans le temps, en quatrième voici une chanson qui résume mes goûts…actuels disons! lol C’est Closer de Nine Inch Nails qui est aussi une de mes chansons préférée. (Attention, âmes sensibles s’abstenir…)

Image de prévisualisation YouTube

_Et enfin parce que je n’ai pas encore trouvé un sens à ma vie, et que je suis quand même une grande romantique, j’ai choisi « I Still Haven’t Found What I’m Looking For » de U2.

C’est un groupe que j’adore, et auquel j’ai emprunté quelques tournures dans mes rédac d’Anglais par le passé puisqu’il s’agit du premier groupe dont j’ai traduit les chansons.

Image de prévisualisation YouTube

 

Skins

Bon il, est temps de bosser un peu! Pour quelqu’un qui devait mettre sur son blog plein de critiques de cinéma et de séries TV j’avoue que je traînasse un peu…Mea culpa!

La première série dont je voudrais parler est une de celles que j’ai découvertes récemment, cet été en fait. Il s’agit de Skins, une série anglaise. Comme il s’agit d’une série tournée avec des ados je ne m’y était jamais intéressée vu mon grand âge lol (presqu’un quart de siècle pour info…) et ce malgré les critiques positives que j’avais ouies bien malgré moi (merci Télé Star, mdr!). Vous comprendrez quand vous verrez le type de série que je regarde d’habitude qui sont pour un public disons…averti!

Tout a commencé lorsqu’un des créateurs de la série, désireux de pondre une énième série pour ado a soumis au jugement de son fils adolescent quelques dialogues ainsi que le concept de la série. Ce dernier lui a ainsi littéralement rit au nez en lui expliquant en gros que « nous les djeuns on cause pas comme ça! Z’y va, t’es à la ramasse mon pauv’schnock », ou quelque chose d’approchant, mdr! Suite à cela, les créateurs de la série ont fait appel à des ados eux-mêmes pour les conseiller sur l’histoire et sur l’écriture des dialogues. Enfin, autre particularité, ici, les ados de la série sont joués par des acteurs eux-mêmes adolescents et non des gens plus vieux que moi qui se font passer pour tel (vous vous rappelez Olivia Newton-John dans Grease?), même si je ne vise personne.

Tout cela est très bien me direz-vous, et alors? Est-ce que ça donne envie de voire la série pour autant surtout quand on vient (enfin) de sortir de l’adolescence…Ben non, c’est pour ça que jusqu’à ce que je tombe dessus en zappant un soir cela ne m’avait pas particuliérement attirée.

C’est alors, qu’un soir  d’ennui et de zapping intensif je suis tombée sur un moment choc de cette série qui m’a littéralement faite hallucinée! Un truc que je ne pensais vraiment pas possible de voire dans une série pour ado (en fait c’était l’épisode huit de la 1ère saison, épisode choc), et pourtant je suis l’aînée de deux adorables soeurs en pleine crise d’ado (Je vous aime très fort ma Béré et ma Clo). Et c’est ce qui fait tout le charme de cette série: il y à des moments chocs, mais aussi d’autres à en mouiller sa petite culotte (de rire, bande de vicieux!) , et enfin d’autres vraiment émouvant notamment quand des thèmes comme l’anorexie ou le suicide sont abordés.

La série est centrée sur un noyau de personnages principaux (cf la bande-annonce) qui, s’ils semblent au premier abord assez « cliché » (un tombeur, une intello, un loser, une anorexique, une pétasse, un shooté de la vie, un gay, un arabe…) prennent par la suite de la profondeur grâce notamment au fait que chaque épisode de la série est centré sur un personnage en particulier.

Toutefois un trio de tête est au centre de l’intrigue et avec le personnage de Tony, la série met au premier plan un vrai petit connard comme personnage principal (le premier épisode lui est consacré) manipulateur et dépravé qui fait souffrir les autres pour le plaisir. Pourtant même lui s’humanise au fur et à mesure de la saison, aidé on va dire, par quelques gros coups de massue qu’il se prend sur la tête…

Voilà, c’est dur d’en dire plus sans faire de spoiler, mais je peux juste dire que j’ai personnellement un faible pour l’épisode 6, hilarant, consacré à un voyage scolaire au coeur de la Russie profonde…

Image de prévisualisation YouTube

Citation(avec accent russe): « Toi raconter moi problème et nous trinquez, avec Vodka, et problème Kaputt! ». Spéciale dédicace à Monblogchéri!

Cela n’a rien de personnel…Mon oeil!

J’ai remarqué que quand quelqu’un dit à une autre personne que ça n’a rien de personnel…Et bien c’est presque toujours l’inverse! On dirait que c’est un moyen de se déculpabiliser du mal qu’on dit ou qu’on fait aux autres.

Je bousille ta vie…Mais cela n’a rien de personnel. Je vous vire…Mais cela n’a rien de personnel (vaut mieux sinon t’aurais les prud’hommes aux fesses!). Je couche avec ton petit ami…Mais cela n’a rien de personnel (ben alors tu peux pas coucher avec un autre!). Je ne t’aime pas…Mais ça n’a rien de personnel!

C’est pas un peu hypocrite tout ça?

Des fois c’est moins grave mais quand même: je pense à ma meilleure amie qui écrit un article sur son blog dans lequel elle descend mes goûts en matière de beauté masculine et qui conclut son article par un: « Cela n’a rien de personnel, Thesecrethistory ».

No comment.

                                                                                     SI C'EST PERSONNEL!

P.S: Tu sais que je t’adore, Monblogchéri, tu le sais, hein? Non mais pour de vrai!

 

Cas d’école…

N’en déplaise à une certaine personne qui se prétend ma meilleure amie (MonBlogChéri pour ne pas la nommer!), et qui a créé un article sur son blog pour réfuter ma vision des beaux gosses à grand renfort de photos de dieux du stade et autres fantasmes gays tout en muscles et en sueur, il s’avère que moi non plus je ne crache pas toujours sur de purs beaux gosses même si je préfère les mecs au look plus original…

 C’est pourquoi, pour mon prochain « beau mec », j’ai décidé de consacrer cet article à un cas d’école, à la fois indéniablement belle gueule et bien foutu et stylé. Il porte aussi bien le jean que l’eye-liner, j’ai nommé Jared Leto! Spéciale dédicace à ma soeur Clo au fait…

Jared Leto est un vrai « beau mec » qui porte la double casquette d’acteur (requiem for a dream, alexandre, panic room) et de leader du groupe de rock émo « 30 seconds to mars ». Et le mieux, c’est qu’il connaît le succès dans ces deux domaines!

Ce qui est génial avec Jared Leto, c’est qu’il fait la part des choses entre son look dans la vie et son look sur scène, il sait être différents personnages. C’est pourquoi je dis que c’est un cas d’école: au naturel c’est un beau brun aux yeux verts, bien fichu. Dans la peau du leader d’un groupe de rock, il se maquille, travaille un certain look, donc avec lui, il y en a pour tous les goûts!

Pour preuve voici des photos de lui: à la ville et à la scène…

Jared Leto
Album : Jared Leto

3 images
Voir l'album

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cplespilettes
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres